16.04.2004

Le recteur Daniel Bancel veut obtenir de force la négation de l'Holocauste des Musulmans contre les Juifs

Hitler et Philippe II de Habsbourg n'ont pas été les seuls à exterminer tous les Juifs à leur portée – quand, évidemment, ceux-ci ne pouvaient émigrer à temps –, mais le fondateur de religion Mahomet a fait de même. Bien entendu, beaucoup de Juifs ont été tués lors des guerres coloniales romaines – quand ils voulaient garder leur souveraineté, mais jamais à cause de leur appartenance religieuse ou de celle de leurs ancêtres. Après les pogromes chrétiens, surtout à Alexandrie, qui n'étaient cependant jamais des pogromes " complets ", c'est le célèbre fondateur de religion arabe qui donnait l'exemple historique : d'abord avec le pogrome contre les Juifs de Quraizah, puis contre tous les Juifs qu'il pouvait attraper. La raison dans ces trois cas était la même : la résistance réelle de solides minorités religieuses, et la résistance à laquelle on pouvait s'attendre : contre le conformisme et la mise au pas, qui allait seulement commencer.
Ce savoir fait partie de la culture générale, de la formation historique élémentaire. Mais ce savoir doit pouvoir s'apprendre, là où on l'apprend : à l'école. La vérité historique – jamais contestée par aucun historien musulman croyant – n'a cependant pas plu à quelques parents musulmans, et, pour leur être complaisant, le recteur Daniel Bancel a pris des mesures disciplinaires contre le professeur Louis Chagnon (professeur d'histoire au Collège Georges Pompidou à Courbevoie), pour l'empêcher de remplir ses devoirs de professeur d'histoire et pour couvrir de silence cette forme précoce de l'Holocauste. Ce sont quand même les enfants musulmans qui devraient être confrontés avec ces faits, tout comme les enfants catholiques avec l'Inquisition ou les enfants allemands avec les excès de Hitler et du nationalisme allemand. Mais allons donc – les négateurs de l'Holocauste ne seraient-ils pas jugés avec la même mesure ? Le 'Figaro' aussi a informé ses lecteurs sur le comportement infâme du recteur Bancel (" Le Figaro ", 6.2.2004).

Appuyez sur l´image pour l´agrandir





LE FIGARO, Vendredi 6 Février 2004


L'association française des " Libres Penseurs ", connue pour sa réserve, ne s'est pas abstenue d'écrire une longue lettre de protestation au Président français, qu'on peut lire sur Internet (http://www.fnlp.fr).

Nous vous invitons à ne pas accepter que la vérité historique devienne la proie d'une alliance islamico-papale, juste au moment où la constitution de l'Union Européenne voudrait de nouveau livrer notre continent jadis éclairé aux curés – sur la voie De Gaulle – Adenauer ! Les fanatiques religieux et les férus du pouvoir observent de près ce que le peuple avale (et c'est seulement après des " tests " en Europe qu'a commencé la Fatwa contre Rushdie, indépendamment de son orientation politique ou de la valeur littéraire de son œuvre). Donc : exigez – dans des lettres gentilles au Président de la République ou au ministre de l'éducation – le licenciement du recteur Bancel, qui avec force voudrait qu'on passe sous silence le premier Holocauste contre les Juifs documenté par l'histoire :

Au Président de la République
Monsieur Jacques Chirac
Palais de l'Elysée
55, rue du faubourg Saint-Honoré
F-75008 Paris
Au Ministre de l'Education nationale
Monsieur François Fillon
110 rue de Grenelle
F-75357 Paris cedex 07


P.-S. On pourrait entendre le mauvais prétexte suivant : L'Holocauste de Mahomet n'a fait que continuer des activités bibliques semblables, qui sont même glorifiées dans la Torah.
Mais : premièrement, ces " nettoyages ethniques " ont eu lieu uniquement dans le cadre de guerres de conquête, n'avaient donc rien à voir avec l'appartenance religieuse ; deuxièmement ils correspondaient au niveau général d'une humanité encore primitive et non éclairée, qui ne pouvait rien savoir de la philosophie grecque, indienne, confucianiste, etc. ni de sciences antiques, et donc rien d'un idéal humaniste. Mais du temps de Mahomet cet idéal existait depuis plus de 1000 ans, et chez Philippe II et Hitler depuis plus de 1000 à plus de 2000 ans. A ces époques a eu lieu une rechute barbare dans l'obscurité extrême et irrationnelle. L'excuse d'avoir vécu avant une civilisation évoluée ne vaut donc pas pour ces trois sinistres fanatiques.


V.i.S.d.P.: Bund gegen Anpassung, C. Müller, Postfach 254, D-79002 Freiburg,
Spendenkonto: Postgiroamt Karlsruhe, BLZ 660 100 75, Konto 186 435-758 (Bunte Liste; bitte ohne weitere Zusätze)