Ecrasez l'infâme

« Ecrasez l'infâme(i.e. l'Eglise catholique) ! », – c'est avec ces mots que jadis les philosophes des Lumières en France ont appelé non seulement à une critique intrépide de la religion, mais encore et surtout à l'abolition de tous ses privilèges garantis par l'Etat, qui a pour conséquence que ses jours sont comptés, comme ses propres représentants savent le mieux – la religion ne peut pas survivre sans la violence à son service. Ce programme des Lumières est aussi le nôtre.

Notre position générale relative à l'athéisme est résumée au mieux dans le texte court et de base ‘Dans quel but une union des athées?’ que vous trouvez sur ce site web.

Pendant que les affirmations de n'importe quelle religion sont évidemment un tissu d'absurdités, elles se distinguent cependant d'illusions individuelles par les traits suivants : dès la petite enfance, elles sont systématiquement et uniformément inculquées dans les cervelles par un appareil d'experts établi à cet effet et elles y sont maintenues en vie à perpétuité pendant toute la vie, notamment par des assemblées régulières (‘les messes’). Cet endoctrinement forcé et systématique des enfants sans défense a des conséquences les plus dévastatrices et durables pour l'intégrité psychique et le bien-être de l'individu; le tribut qu'il réclame sous forme de vies détruites ou infirmes et d'obscurité intellectuelle dépasse en tout cas largement le mal causé dans des cas individuels par abus sexuel commis par des clergés lequel actuellement est dramatisé par les médias pour d'autres raisons.

Par contre, la question pourquoi les affirmations fantaisistes de la religion se conservent malgré leur absurdité flagrante de façon tellement obstinée et permanente dans les cerveaux et pourquoi, malgré la multiplicité sans borne des illusions imaginables, elles prennent toujours de nouveau des formes et contenus similaires et réitérés ne peut être éclairée que par la science de Freud tant décriée, la psychanalyse classique. Si vous voulez en apprendre plus nous vous recommandons particulièrement, à part des œuvres originales de Freud lui-même, le livre ‘Mass Neurosis Religion’ de Fritz Erik Hoevels.

En ce qui concerne la lutte pour la séparation des Eglises et de l'Etat en Allemagne, notre demande la plus centrale a toujours été et l'est toujours : A bas le Concordat d'Hitler de 1933 ! En effet, il est un fait soigneusement caché par les médias et par conséquent peu connu à l'extérieur (comme même en Allemagne!) que le Concordat conclu en 1933 entre Hitler et le Vatican est le seul traité international toujours maintenu en vigueur par le gouvernement allemand jusqu'aujourd'hui! Il garantit à l'Eglise catholique des privilèges immenses et ouvertement anticonstitutionnels lesquels ont été immédiatement étendus aussi à l'Eglise protestante allemande et ont été maintenus pour toutes les deux jusqu'à présent. En 2005, c'était un petit mais toujours remarquable succès que nous avons pu forcer l'Etat allemand au moyen d'une campagne internationale soutenue par un grand nombre d'athées et organisations amies à l'étranger par une demande modèle dans le cas du Dr Nittmann d'abolir au moins une de ses multiples lois pro-religieuses et anticonstitutionnelles, dans ce cas une loi particulièrement scandaleuse par laquelle pendant des décades un impôt ecclésiastique avait été imposé de force en Allemagne à des millions de chômeurs qui ne sont pas membres de l'Eglise ! Sur le plan international nous avons de même toujours fait tout ce que nous pouvons pour défendre tous ceux qui sont des victimes des infractions à la liberté religieuse et à la libre parole dans des sujets religieux. Par conséquent dans le passé nous étions par exemple parmi les premiers en Allemagne à participer à la défense de Salman Rushdie ou Taslima Nasrin (pour une analyse approfondie de ces deux cas voir les deux comptes rendus là-dessus de Peter Priskil, qui est un de nos auteurs) ou, il y a quelqes ans, par exemple à la défense du juge italien Luigi Tosti qui avait été condamné à sept mois de prison pour avoir refusé de siéger sous le crucifix et a été grâce à une campagne de solidarité internationale finalement acquitté de cette inculpation scandaleuse par un jugement de la Cour suprême italienne le 17 février 2009.


Et voilà quelques réflexions centrales sur la biologie, le meilleur antidote contre la religion :

20-09-2007
De l'espèce
Critique : P. Lherminier & M. Solignac

 Lisez plus >



Dans l'ordre chronologique, ci-après un nombre de nos textes à propos de la lutte contre l'infâme:

04-05-2013:
Notre proposition pour la lutte contre la recléricalisation de la France et au sujet du statut d’exception de l’Alsace-Moselle
 Lisez plus >

20 août 2012
MUTILATION D’ENFANTS
 Lisez plus >

06-05-2012
Lettre de protestation au pape

Parce-qu'il avait démasqué un prétendu miracle de liquéfaction auprès d'une statue de Jésus en Inde comme une fraude, une plainte a été déposée contre le président de l'Union rationaliste indienne Sanal Edamaruku par le curé local pour »blasphème« et une procédure pénale a été entamée contre lui.
Trois auteurs connus de la maison d'éditions AHRIMAN ont déjà écrit une lettre à Benoît XVI en tant que le chef de l'Eglise catholique investi du pouvoir de direction, que vous pouvez lire sous le lien suivant. Dès qu'une adresse de protestation sera disponible, nous la publierons ici.  Pour cette lettre, cliquez ici.

05-08-2011
Le pape
 Lisez plus >

Juin 2010
A propos de l’interdiction de la burqa
 Lisez plus >

16-04-2004
Le recteur Daniel Bancel veut obtenir de force la négation de l'Holocauste des Musulmans contre les Juifs
 Lisez plus >


A propos de la persécution des sectes:


Avril 2013:
« Protection » d’enfants ? – Rapt d’enfants !
 Lisez plus >

01-02-2013
MIVILUDES: Dernières nouvelles 
Veuillez trouver ci-après une information très urgente concernant l’office inquisitorial MIVILUDES que nous venons de diffuser parmi les libres penseurs et athées en Allemagne et à l’étranger. A cause de l’urgence, nous n’avons pu traduire ce texte qu’en anglais, tandis que les annexes sont en langue française.

Pour les dernières nouvelles voir

Lettres de protestation au Président du Sénat
  de 18.1.2013 et   de 13.11.2011.

Notre circulaire   de 30.3.2012.

http://www.senat.fr/leg/ppl12-233.html


30-03-2012
MIVILUDES: Canaillerie détournée! 
  Lisez plus >

16-01-2012
Dernière nouvelle venant de la France :
Premier succès contre la loi inquisitoriale projetée !

Le 10 janvier 2012 le paquet de législation sur la persécution de la déviance politique et religieuse (les « sectes »), dissimulé sous l’étiquette trompeuse de « simplification du droit des entreprises » qui devrait garantir aux membres de l’instance de l’inquisition MIVILUDES une impunité formelle pour leurs menées diffamatoires et dénonciatrices, a été rejeté avec une majorité faible de 9 votes par le Sénat français. Comme nous venons de l’apprendre entre-temps, une lettre de protestation de deux députés de la Chambre des députés des Etats-Unis, datant du mois d’octobre 2011 et cachée soigneusement devant le public, en a joué, selon toute vraisemblance, le rôle déterminant ; comme dans le cas de la R.F.A. lors de la persécution honteuse des scientologues (qu’on pense par ex. au pianiste de jazz Chick Corea), le maître américain du monde souhaite uniquement prévenir une manière d’agir trop indépendante de ses vassaux quand il s’agit d’anéantir des groupes oppositionnels potentiels (« c’est moi qui définit qui est juif », décréta Goebbels, et cela vaut mutatis mutandis aussi pour ses successeurs nord-américains). La protestation de voix internationales, co-initiée de premier plan par nous dans le peu de temps qui restait, était de grande valeur dans le sens de son extension. De toute façon, nous avons gagné du temps pour l’instant, mais tôt ou tard il faut s’attendre à une nouvelle tentative d’introduire la loi d’exception inquisitoriale sous un autre mimétisme. Nous vous tiendrons au courant sur notre site dès qu’il y aura des nouvelles.

20-11-2011
Une nouvelle alarmante nous est parvenue de la France :
Le 18 octobre 2011 une "loi d'exception" a été adoptée dans l'arrière-chambrette du Parlement français qui concède à la MIVILUDES inquisitoriale ("Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires", un organe gouvernemental placé sous les ordres du Premier ministre et financé à 100 pour-cent par les moyens fiscaux) autant de pouvoir de persécuter des minorités en France que Hitler avait à partir de 1933 de persécuter les juifs en Allemagne fasciste ou le gouvernement corrompu de Vichy sous le Général Pétain avait en France.
Cette "loi d'exception" dit que les membres de la MIVILUDES ne puissent pas être poursuivis pénalement pour le contenu de leurs rapports arbitraires et diffamatoires, c'est-à-dire qu'ils peuvent diffamer sans être punis, répandre des faux bruits et anéantir des existences sans devoir en rendre compte; ils reçoivent maintenant, au contraire, pour ce qu'ils pratiquent déjà depuis des années avec une brutalité croissante, l'approbation officielle et l'encouragement sous forme de l'immunité absolue.
Cette loi a été dissimulée sous un titre générique trompeur comme soi-disant loi "de simplification du droit des entreprises", bien que MIVILUDES ne soit pas une entreprise commerciale mais une autorité publique. Elle sera présentée d'ici peu au Sénat à l'homologation. Si celui-ci l'approuve la liberté d'expression en France sera abrogée définitivement et toutes les portes seront ouvertes à la persécution de minorités spirituelles et, encore au-delà, de toute opinion non-conforme et oppositionnelle.

Contre cette réédition effrayante de l'Inquisition moyenâgeuse nous avons protesté:

 Lisez plus >