02-06-2016:

NE TOUCHEZ PAS A ROMAN POLANSKI !

L'Eglise catholique se donne toutes les peines de ne pas faire oublier qu'elle est à compter absolument parmi les plaies de l'humanité (comme, à part elle, seulement l'Islam ; ensemble, ils ont emporté plus de malheur pour l'humanité que tous les régimes fascistes et Staliniens réunis). En tant que « bras séculier » de l'Eglise catholique, le ministre de la justice polonais, M. Zbigniew Ziobro, a fait opposition à la décision du Tribunal de Cracovie par laquelle celui-ci avait refusé, comme illégale, l'extradition du metteur en scène génial à ses persécuteurs américains (en dehors de la nationalité française, M. Polanski possède également la nationalité polonaise, et il a un domicile à Cracovie). Certes, le gouvernement polonais conservateur s'oppose aux diktats de l'U.E. visant à la mise au pas - étant, à cet égard, comparable au gouvernement hongrois d'Orbán -, mais sa loyauté vassale envers les Etats-unis et le Vatican (c'est-à-dire envers « le trône et l'autel » sous leur forme actuelle) est sans condition et sans cran. En agissant de cette façon, le ministre polonais ne joue pas seulement le rôle du servant docile de son Pape, mais également celui d'un laquais obséquieux du gouvernement américain qui vient de déployer, juste devant le nez de la population polonaise, des systèmes de missiles dirigés contre la Russie ainsi que de forces terrestres américaines. (La tutelle soviétique de la Pologne était peut-être ennuyeuse, mais elle n'était jamais aussi profondément repoussante que cette combinaison de terreur religieuse et de diktat impérialiste, car même les grands simulacres de procès et les exécutions en masse de Staline n'arrivaient jamais à obscurcir entièrement le concept humaniste du communisme lequel Staline, l'élève des prêtres, haïssait et qu'il voulait liquider).
Autant les intentions du ministre polonais sont malpropres, autant ses « arguments » sont pauvres, car il fait exclusivement appel à l'envie (sexuelle) de ceux qui n'ont pas trouvé leur compte, les « peintres » et les « plombiers » et même les « médecins », en se posant en leur avocat autoproclamé. Autrefois, on se servait de telles méthodes et de tels stéréotypes démagogiques pour faire la chasse aux sorcières et aux hérétiques - il faut que cette boue reste dans les poubelles de l'histoire pour y puer toute seule. De toute façon, elle n'a rien à perdre dans une démocratie digne de ce nom.

Plus jamais le Moyen Age !

Ne touchez pas à Roman Polanski !

Veuillez adresser vos lettres de protestation au gouvernement polonais :

1.   Mme Beata Szydło
Premier Ministre
Chancellerie du Premier Ministre
Al. Ujazdowskie 1/3
00-583 Varsovie
Pologne
2. M. Zbigniew Ziobro
Ministre de la Justice Procureur général
Ministère de la Justice
AAl. Ujadzdowskie 11
00-950 Varsovie
Pologne

(S.v.p., veuillez nous envoyer une copie de votre lettre.)

PDF